Lofoten – Première semaine

English summary : so finally we reached the Lofoten islands, a so-we-were-told paradise for mountain and rockclimbing lovers, and we weren’t disappointed! There we met Gerhard, one of our contacts, with whom we had a good time fishing, eating, and asking everything about living in these remote, cod-bound islands before tourists arrived. We had to adapt to a changing weather, but we were able to do multi-pitch and long routes, as well as a tricky but awesome ridge traverse in Kalle, along with several hikes while heading west.

Ca y est, on y pense depuis le début parce que c’est un bel endroit pour faire de la montagne, et de l’escalade en particulier : on arrive mardi 4 juin aux îles Lofoten. La journée est pluvieuse et des nuages bas nous cachent les montagnes sur la route, mais les prochains jours seront meilleurs !

Première escale : chez Gerhard, cousin d’amis, allemand habitant aux Lofoten depuis 40 ans (entre divers voyages) et qui nous accueille très gentiment chez lui. On passe une excellente soirée (poisson norvégien + vin français), et le programme du mercredi est défini : matinée « machine à laver » et nettoyage du van, puis départ vers le très joli village de pêcheur de Henningsvaer pour une partie de pêche (il faut qu’on apprenne avec des gens qualifiés quand même !), ainsi que pour prendre des renseignements sur les voies d’escalade du coin. On en profite pour goûter une des spécialités norvégiennes : le pain à la cannelle (Kanelsnurr).

On quitte jeudi le confort de la maison pour nos premières grandes voies en Norvège : direction Gandalf et Gollum, voies en 5 pour ne pas se faire trop peur (mais grimper sur coinceur, c’est quand même pas la même chose !).

Plusieurs changements de plan pour le vendredi (chaque changement correspond à un changement de météo…) : on choisit de partir pour une belle course d’arêtes, normalement en 4, pas trop haut en altitude pour éviter la neige/glace. Après une approche galère « à la norvégienne » (comprendre « sans chemin, au milieu d’un marécage-pierrier »), on arrive au début de l’arête. Les deux premières longueurs sont complexes, et on se rend compte après qu’elles ne faisaient pas partie de l’itinéraire… mais passer du 4+ (un pas en 5 ?) en chaussures de rando sur coinceur, on est assez fier ! L’arête est belle, effilée, avec de belles longueurs et des passages à califourchon… 8h30 dans la montagne tout de même !

Samedi, c’est repos ! On espère que les nuages vont se lever pour randonner vers le mont Hoven, et pourquoi pas y décoller en parapente, mais ce qui est prévu par la météo ne se réalise pas. Ça ne nous empêche pas de faire une partie de la randonnée, avec un mini-vol à la clé. Le ciel dégagé et le soleil de minuit ne seront pas non plus de la partie, donc le potentiel vol de nuit est lui annulé !

Le temps n’est pas au mieux, et très changeant en fonction de la partie des îles où on se trouve, donc on roule. On trouve samedi un sommet (~600m) où monter pour voir la vue, après 1km de marche sur une belle arête : soleil d’un côté, nuage de l’autre, c’est superbe !

On continue la route ce lundi et on se rapproche de l’ouest des Lofoten : ça se voit à la quantité de camping-cars que l’on croise sur la route, et avec lesquels nous partageons certains emplacements (aaah, retrouver les joies du voisinage, toquer à la portière pour demander de baisser le volume de la musique !). Ça se voit également aux sommets qui sont plus hauts, aux faces de granit plus grandes, aux plages de sables blanc qui s’agrandissent… Nous visitons Nusfjord, village classé par l’Unesco, puis faisons une jolie balade le long de la côte. Mais le vent est violent, et les camping-cars omniprésents, ça devient compliqué ! Si le temps le permet, on partira camper dans la montagne ces prochains jours pour mieux en profiter : les îles de l’ouest sont réputées pour être les plus belles et sauvages!

4 réflexions sur “Lofoten – Première semaine

  1. Toujours aussi magnifique !
    On suit les différents épisodes avec toujours autant d’intérêt et d’impatience.
    Plein de gros bisous
    Christine

    J'aime

  2. Toujours aussi superbe et intéressant à suivre !
    Poursuivez … poursuivez !
    A très bientôt pour un « prochain flash info »
    Grosses bises
    Christine

    J'aime

  3. Sido et Sylvain, vous nous procurez un formidable périple « par procuration ». Nous sommes ravis d’avoir si souvent de vos nouvelles. Vos propos sont à la fois précis, chaleureux et dépourvus de je ne sais quelle gloriole sensationnaliste. Nous vous sentons pleinement satisfaits et heureux dans la mise en œuvre de votre projet. Poursuivez ainsi vos pérégrinations avec le sérieux et l’esprit d’ouverture que vous avez, et encore merci pour tout le bonheur que vous nous donnez. Nous vous embrassons. Janine et Claude

    J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s