Gérer le quotidien

Une nouvelle section est apparue sur notre blog ! Dans cette rubrique, nous avons envie de partager avec vous un peu de notre vie au quotidien …

Nous avons adopté un mode de vie nomade, nous avons décidé d’explorer tout un tas de pays, et il est certain qu’on a l’impression d’être tout le temps en vacances … mais la part de quotidien est bien là, et sans que ce soit très exceptionnel, nous occupe l’esprit !

  • Trouver de l’eau … pas d’eau courante dans Pam, non non ! Nous avons un réservoir de 80l d’eau propre, un bidon de 15l, un de 5l et 2 gourdes qui nous servent à boire, faire la cuisine, la vaisselle, la lessive, nous laver … jusqu’en Russie, elle était potable. Nous devons donc maintenant en filtrer une partie destinée à la consommation. Ma tante Catherine nous a fait un super cadeau, un filtre de la marque Lifestraw, qui nous permet de filtrer 12l en 1h environ ! Nous la conservons dans nos bidons et bouteilles pour l’eau à boire et pour nettoyer fruits et légumes.
    On trouve de l’eau dans des zones de services pour camping-cars, dans les stations essence, dans la rue (en Russie : fontaines publiques), dans les cimetières (toujours bon à savoir), dans les éviers des toilettes (pas pratique mais bon), les bars/restaurants, et bien sûr dans les lacs/rivières … quand le terrain le permet, on fait parfois la lessive et la toilette dehors (en faisant attention à ne rien rejeter directement dans l’eau et en utilisant des produits écologiques).
  • Et l’évacuer ! En Union Européenne, il y a des aires de services où ces eaux grises (eau de vaisselle, de douche et de cuisson) peuvent être vidées. Sinon, il faut trouver une bouche d’égout. Ça paraît simple, mais ce n’est pas toujours évident ! Nous utilisons uniquement du savon de Marseille pour la vaisselle et la lessive, donc nous nous permettons, si aucune autre solution rapide (la réserve d’eaux usées n’est que de 20l), de jeter l’eau dehors.
  • Rester propre. On ne vous cache pas qu’on ne se lave pas tous les jours ! Un de nos critères pour choisir Pam, c’était qu’il y ait une douche à l’intérieur. Mais comme cela n’est pas très pratique (assez exigu, nettoyage, éviter de mettre de l’eau partout, vider le bac qui n’est pas pratique, l’eau qui déborde du réservoir d’eau grises quand on roule …), dès qu’il y a un lac, une rivière, un torrent, on en profite ! Ceci dit, la douche après la rando, ou une journée de marche en ville, elle fait vraiment du bien, c’est un luxe qu’on est content de s’être accordés ! En plus, nous avons un petit ballon d’eau chaude, c’est très agréable !! L’eau est chauffée avec la chaleur du moteur quand on roule (et peut être très chaude après une journée de route), et un chauffage d’appoint fait le travail quand on ne roule pas (mais on ne l’a utilisé qu’une fois).
  • Et beaux. Pas grand chose à dire là-dessus, si ce n’est qu’on fait de notre mieux ! Sylvain a acheté une tondeuse et mes talents de coiffeuse s’améliorent à chaque fois qu’il faut lui couper les cheveux. Moi, j’ai décidé de laisser pousser les miens !
  • Nos habits aussi. Comme pour notre corps, nous lavons beaucoup moins souvent nos habits ! Et en général, c’est lessive à la main quand on a de l’eau à disposition en abondance. Nous utilisons essentiellement du savon de Marseille, et le frottage/rinçage/essorage est en fonction de notre motivation … Nous avons installé des endroits pour tendre des fils dans la douche et la partie « salon » du van, et les habits sèchent lorsqu’on roule (nous avons 2 ventilations/chauffage qui facilitent le séchage même quand il pleut), ou la nuit. Quand on peut, mais cela n’arrive pas souvent car on ne veut pas donner l’impression de s’installer, nous tendons des fils dehors. Sinon, il y a toujours les laveries (enfin, pas en Russie par exemple), des machines à laver gratuites tombées du ciel (oui oui), ou celles des personnes qui nous hébergent, nous invitent chez eux …
  • Ainsi que Pam ! Elle a droit très régulièrement à un petit coup de balayette (l’avantage de vivre dans un petit espace !), car elle se salit très vite. Et moins régulièrement, un coup de serpillère ! Pour l’extérieur, la cuisine, la douche, c’est quand on en ressent le besoin/l’envie.
  • Faire pipi/caca. Ceux qui ont vu Pam en mode « original » savent que nous avons enlevé les toilettes chimiques, par souci d’écologie et par un savant calcul du ratio emmerdement (au sens propre comme figuré)/gain d’espace. Ces toilettes ne se vident pas n’importe où ! Nous avons donc préféré nous en séparer. Du coup, nous faisons le plus souvent nos besoins dehors, en faisant attention au respect de la nature et des gens, et notre intimité. On essaye d’avoir un bosquet d’arbres à proximité, ou des toilettes classiques ou sèches près de notre campement. On se balade avec notre « truelle » après la lecture de « Comment chier dans les bois » (ne lisez que le résumé). Nous avons aussi dans le van des « toilettes de secours » : un seau fermable et une petite réserve de copeaux de bois en cas d’extrême urgence.
  • Nourrir Pam. Bon, c’est assez évident ! Le diesel est pour le moment très facile à trouver, et comme nous sommes à l’ère d’internet partout, nous n’avons pas de mal à repérer les stations essence. Nous sommes toutefois vigilants, car d’autres voyageurs ont eu des problèmes avec la qualité de leur diesel, nous n’allons autant que possible dans les « grandes » stations en Russie (Gazprom, Lukoil …).
  • Nourrir nous ! Jusque-là, nous nous sommes toujours trouvés dans des endroits où il y avait toujours une épicerie à proximité ! Par souci d’économie, nous cuisinons dans la grande majorité des cas, mais nous nous accordons de temps en temps un petit resto, un bar … Nous privilégions bien sûr les produits locaux (voir mes articles « Le point conso de Sido »), sans emballage (difficile), les marchés … Nous mangeons très peu de viande et parfois, la gestion des produits frais demande une bonne anticipation et de l’imagination ! Nous avons un frigo Trimixte (qui marche sur gaz, batterie, et 220V dans les campings), et nous essayons de l’allumer au minimum, ce qui veut dire, manger rapidement le frais, et faire des courses assez régulièrement. Mais je crois que nous avons une assez bonne organisation, et nous ne jetons pas d’aliments ! Pour les randos, ou les pays où nous savons qu’il sera difficile de s’approvisionner, nous faisons le plein de produits secs et non périssables, en guettant les possibilités d’acheter des produits frais.
  • Trouver du gaz. Pour faire à manger et utiliser le frigo, nous avons besoin de gaz. Nous avons 2 bouteilles de type « cube » de Butagaz. En Russie, nous nous sommes rendus compte que notre bouteille n’était pas adaptée aux bouteilles russes (ni aucun autre pays que la France d’ailleurs…), nous avons donc commandé un adaptateur qui a mis 3 semaines à arriver à Novossibirsk. Ensuite, il suffit d’aller dans une station de gaz (assez facilement trouvable) et de faire remplir la bouteille. Une bouteille tient plus de 2 mois.
  • Faire le tri/gérer nos déchets. Sujet qui me tient à cœur ! Pour cela nous dépendons des consignes de tri locales. Nous essayons de faire au mieux, notamment nous avons une petite boîte pour le compost, que nous mélangeons avec des feuilles et enterrons dans la forêt, dans des coins éloignés des chemins. Nous gardons le papier/carton pour nos feux de camp. Nous avons une petite poubelle dans le camion, que nous vidons lorsqu’elle est pleine (pas si souvent que ça !). Nous arrivons en général à trouver des bennes de recyclage de verre (mais notre consommation d’alcool a bien baissé !). Sinon, nous avons des sacs en tissu, des boîtes et tupperware, pour faire nos courses (et affronter les regards amusés/désabusés de beaucoup de gens d’ailleurs) et conserver les aliments.
  • Entretenir Pam. Nous ne sommes pas, mais alors pas du tout forts en mécanique ! Mais Sylvain (surtout) aime les défis techniques et s’occupe des petits soucis de Pam lorsque c’est possible. Quand nous sommes posés à un endroit, il y a toujours un petit truc à faire. L’aménagement et les équipements étant assez anciens, il faut être attentif pour éviter que plus rien ne fonctionne (exemple : refixer échappement chauffage, charnières cassées sans qu’on puisse trouver la même pièce, pompe à eau qui fuit…). Pour la mécanique, ce sont surtout des choses « banales » (suivi de la consommation de diesel, de l’huile, des autres niveaux, pression pneu et usures pneu) mais aussi un peu plus complexes (tension de courroie, relais et contacteurs vitres électriques, cale-portes…). Quand c’est sérieux, c’est toute une aventure pour trouver un garage qui accepte de faire les travaux, peut avoir les pièces .. voir les articles « crouic crouic » en Russie !
  • Vivre à deux dans 12 m3 (grosso modo). Nous avons choisi un van passe-partout, pas un camping-car, mais pas non plus un California dans lequel nous ne tenons pas debout et nous sommes toujours l’un sur l’autre. Si on a un peu d’imagination, on peut dire que nous avons un T2 ! Il y a la cabine, l’espace cuisine/salon, la salle de bain et la chambre sous le toit 😉. Cela reste exigu, mais heureusement, on s’entend plutôt bien avec Sylvain ! Dans le van, l’un peut être devant à lire, ou sur la banquette/canapé à geeker, ou sur le lit à faire la sieste … et bien sûr, dehors, quand le temps et le décor s’y prête. Certaines tâches demandent quand même une bonne synchronisation, voir une belle chorégraphie, quand chacun a son envie : faire la vaisselle en même temps que cuisiner ou ranger les courses …
  • Conduire. Nous pouvons conduire entre 0 et 7h par jour environ, en fonction bien sûr de la nécessité, du temps, de si l’endroit où on est nous plaît. Sylvain conduit plus que moi, et plus en ville aussi ! Mais nous essayons d’équilibrer, en fonction de notre forme/notre aise à conduire. En Norvège, les routes étaient très bonnes mais il y avait parfois des routes très étroites et sinueuses, la moyenne était à 70km/h. Un système de facturation automatique existe pour certaines autoroutes, ponts, et tunnels, il faut s’inscrire sur un site internet. Certains l’ont fait, d’autres non. Nous avons voulu éviter l’amende majorée une fois rentrés en France ! En Finlande, il y avait parfois des pistes mais globalement les routes étaient très bonnes. En Russie, les routes sont assez bonnes, quelques rares autoroutes très chères. Dès qu’on quitte la route principale, c’est nid-de-poule et graviers à gogo ! C’est là-dessus que nous faisons le plus attention, surtout depuis l’épisode « crouic crouic » !
  • Se ménager, avoir un rythme de voyage. Ceux qui me connaissent savent que j’ai du mal à me poser. Mais avec Sylvain, nous nous complétons ! ; -) Pour l’instant, nous avons encore un peu de mal à trouver « le bon » rythme, il n’est pas toujours facile de trouver l’endroit parfait, où nous allons passer plusieurs jours, mais nous sentons parfois que nous avons besoin de nous reposer. Un voyage aussi long implique des temps de visite, d’excursions, de gestion des petits tracas de la vie de tous les jours, et aussi, comme quand on a juste envie de se mettre sur le canap’ à ne rien faire, de moments de « glandage ». Plusieurs voyageurs en van nous ont aussi dit qu’à un moment, cela fait du bien de se séparer de son van en mode « sac à dos », nous n’en avons pas encore ressenti le besoin, mais cela va arriver dans les pays où il est compliqué voir impossible de voyager avec un véhicule étranger (Vietnam, Thaïlande ? …).

Pour le reste, c’est que du bonheur !

2 réflexions sur “Gérer le quotidien

  1. Bravo pour cette nouvelle rubrique ! je crois vraiment qu’il faudra publier quelque chose à votre retour et contacter le Guide du Routard.
    Bonne continuation ! Plein de bises Christine

    J'aime

  2. Super article qui nous fait partager votre vie quotidienne…
    découverte de petits détails sur la vie des aventuriers auquel nous ne pensons pas toujours ( pipi caca) et qui sont néanmoins d’une importance capitale…
    dans l’attente des suites de ce super feuilleton …
    bisous à vous deux
    Frédéric et Marie Christine

    J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s