De Tokyo à Kumihama

English summary : we had a few days before starting a volunteering back where our friends Adèle and Alex (that we met on Olkhon island) had been volunteering before us and introduced us to Atsushi-san. We enjoyed a few sunny days to discover the area around Nara (south of Kyoto). We went first to Akame, its 48 waterfalls, and giant salamenders, then we found two climbing sites where we exerted our hands and fingers a little bit too much. Making our way to Nara, we went through Koyasan, a UNESCO world heritage town with 117 temples and a very old cemetery located in a hundreds years old cedar forest. Then, we visited Nara, a very beautiful, temple-filled city with free-running deers on the streets. We also met up with our biker friend Joachim from the ferry for a last French people meeting in Japan !

Après Tokyo, nous avions une petite semaine pour rejoindre Kumihama Bay où nous étions déjà passés voir nos copains Adèle et Alex. Ils étaient en volontariat dans une ferme aquacole, et nous allons les succéder avec quelques semaines de décalage. Et pendant ces quelques jours passés sur une péninsule au sud-ouest de Tokyo, nous avons été sportifs !

Nous commençons mercredi avec la randonnée « aux 48 cascades ». Bon, les japonais savent attirer les touristes parce qu’à part une petite dizaine, difficile d’appeler ça «cascade » (vraiment, quand ça tombe d’un rocher d’1m…) Mais la vallée est très jolie, et à l’entrée, un petit centre présente des spécimens de salamandres géantes endémiques ! Et elles sont vraiment impressionnantes, plus d’un mètre de long, 10kg, et 60 ans ! Quelle belle découverte !

Grâce à l’application 27 Crags, nous trouvons ensuite deux sites d’escalade. Cette zone, recouvrant 3 préfectures (Mie, Wakayama et Nara) est assez sauvage. Les routes y sont encore plus étroites et sinueuses que d’habitude. Et nous retrouvons notre chère tranquillité en dormant en montagne !

Le premier site d’escalade est bien équipé, on sort juste la corde et les dégaines et un groupe présent nous laisse prendre leur topo en photo. Ils sont d’ailleurs très sympathiques, très intéressés, ils sont venus nous voir et nous applaudir pendant qu’on grimpait ! Pour une fois, ce sont eux qui ont demandé à prendre une photo avec nous !

Vendredi, le deuxième site était au bord de la mer, au bout d’un chemin auquel on accédait en se garant à la sortie d’un tunnel. Les vagues s’éclataient sur les rochers en contrebas, la roche s’effritait un peu, et on était fatigués de la veille … une voie en « trad » (aucun point n’est installé, on pose nous-mêmes nos protections) et une équipée, ça nous a suffi. On a terminé la journée par un joli onsen avec vue sur un lac, suffisamment grand pour 4 personnes, plutôt désert à 16h. Juste ce qu’il nous fallait pour nous remettre de nos émotions et de la fatigue des derniers jours bien speed.

Notre objectif était d’aller à Nara le lendemain, mais sur la route on est tombés, un peu par hasard, sur Koyasan, un lieu classé au patrimoine mondial de l’Unesco, qu’on avait totalement zappé. Heureux de notre veine, on s’est baladés dans cette petite ville aux 117 temples, lieu de pèlerinage bouddhiste international, avec son cimetière au cœur d’une forêt de cèdres centenaires. Une journée pas prévue et très sympa !

Enfin, dimanche, on a atteint notre objectif de la semaine : Nara. Une ville calme et pleine de temples aussi, avec un parc peuplé de daims en liberté. On est arrivés 5 min avant la fermeture du centre-ville à la circulation pour son marathon annuel, une belle intuition ! Puis on s’est baladés, on a pu profiter des couleurs de l’automne encore présentes. Le soir, on a retrouvé notre copain motard Joachim qui était dans le coin ! Une bonne soirée autour d’une bière … et de sushis, bien sûr !

Lundi, on prend la route pour Kumihama Bay tranquillement et sous le soleil. Là, nous attend Atsushi-san, qui cultive des huîtres et des coques. Un nouveau monde et plein de nouvelles choses à apprendre, un peu de repos pour Pam (et pour nous, même si on va travailler dur à priori !), avant de repartir vers la Corée du Sud et l’Asie du Sud-Est !

2 réflexions sur “De Tokyo à Kumihama

  1. Et voici à nouveau un reportage vraiment formidable avec des images d’une qualité artistique indéniable bravo bravo bravo y a-t-il des photos des salamandres avec un peu plus de détails cela m’intéresse beaucoup continuez comme ça c’est ta véritable plaisir que de vous lire et d’admirer vos images à très bientôt gros bisous Fred

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s