Confinement jour 12

Un jour, une rencontre, une photo

LA FAMILLE GERASIMOV : GALIA, ANASTASIA, SERGEI, ANDREI.

Russie, juillet 2019.

Nous sommes sur le point d’arriver en Russie, avec des questions plein la tête, nous nous demandons à quoi va ressembler ce pays dont nous avons entendu dire tout et rien. Par chance, ma tante Marie a une bonne amie russe, qui ne sera pas présente lors de notre passage mais qui nous a mis en contact avec une autre de ses amies à Saint-Pétersbourg. En plus, Galia est professeure de français, cela facilite les choses. Après quelques échanges par Whatsapp, nous avons convenu de nous voir lors de notre passage, et elle nous avait gentiment invités à sa datcha. Galia s’inquiète de notre passage de frontière et nous donne des conseils, puis des indications très précises pour arriver chez elle. La datcha étant située au bout d’un chemin bordé d’arbres, elle nous déconseille d’y venir avec le van et nous donne rendez-vous au lac Ladoga, le lac le plus étendu d’Europe, à quelques kilomètres.

Quand on arrive chez eux, on est accueillis par toute la famille : leurs deux ados Sergei et Anastasia, son mari Andrei, le chien Sherlock et la chatte Matriochka. Ils ont mis les petits plats dans les grands pour nous faire découvrir la cuisine russe : truite rosée cuite à l’étouffée (qu’Andrei est en train de préparer dans le jardin), borsch, salade russe Olivier, tourtes à la viande, au chou … accompagnés de kvass (boisson maltée sucrée), de kompot (citronnade à l’argousier), du thé servi dans un vrai samovar ancien. On a ramené du vin français et du roquefort … malheureusement, ce ne sont pas leurs plats français favoris !

La conversation se fait moitié en anglais, moitié en français car Andrei est allé dans une école bilingue en anglais, et les enfants sont plus à l’aise en anglais aussi. Nous avons tous nos questions à poser, eux sur le voyage, nous sur la Russie. Galia doit en savoir beaucoup plus que nous sur la France, son histoire, et ses arts. La conversation se fait très facilement avec Andrei et Anastasia (ou Nastya), Sergei, plus jeune et moins confiant dans son anglais, est un peu plus timide. Ils adorent sillonner l’Europe, plutôt que la Russie, et on prend conscience à ce moment-là d’un fait évident : la Russie est immense. Il est plus court pour eux d’aller en Finlande faire leurs courses (certains produits de la CE, comme les produits laitiers, sont indisponibles dans les magasins, mais bien meilleurs de l’autre côté de la frontière !) que d’aller dans une autre grande ville. On passe une bonne soirée, avant de retourner dormir dans le van car la datcha ne peut pas accueillir autant de monde.

Nous nous étions donné rendez-vous le lendemain matin, et quand nous arrivons nous découvrons qu’ils ont déjà pris leur petit-déjeuner, mais qu’ils nous ont préparé des crêpes ! On se sent vraiment comme des rois. Ensuite, Galia nous emmène pour une journée de visite de Saint-Pétersbourg. On est contents de se laisser guider, d’autant plus qu’elle est une mine de connaissances bien appréciable pour les feignants que nous sommes ! On arrive quand même à l’inviter dans un superbe restaurant du centre-ville qui sert des spécialités, russes bien sûr ! Elle nous questionne beaucoup sur nos projets, et s’inquiète pour nous, presque plus que nos parents ! Elle nous donne également des tas d’informations sur les choses à voir dans la région. On est de nouveau invités à rester chez eux le soir, où on déguste cette fois des pelmeni (ravioli) à la crème.

En se séparant, elle nous demande de lui envoyer régulièrement des nouvelles, ce que nous faisons ! Nous recevons avec plaisir des leurs, et des photos de leurs vacances, des évènements de l’année tels que le bac de Nastya, les différentes fêtes, ainsi que de superbes photos de l’hiver en Russie.

Après quelques mois dans ce pays, on est toujours surpris par le contraste entre un Russe qui ne nous connaît pas, et un Russe qui nous connaît par un lien de confiance (une connaissance, la langue française, etc …). Dans les restaurants, les services, où aucun lien ne nous relie, les Russes peuvent être très distants voire désagréables, par contre, dès qu’on est « connus » d’une manière ou d’une autre, on a l’impression que toutes les murailles tombent et qu’on fait partie de la famille !

Pour nous, c’était très agréable de commencer notre découverte de la Russie par la rencontre de la famille Gerasimov (bien prononcer le « g » comme dans « gâteau ! »), qui a été extrêmement généreuse avec nous. On espère les recroiser un jour, en France ou ailleurs, et pouvoir les accueillir aussi généreusement qu’ils l’ont fait à notre arrivée en Russie ! Спасибо болшьое !

Russia, july 2019.

We are about to arrive in Russia, with many questions in our heads. We wonder what this country is going to be like, given all we’ve heard and its vastness. By chance, one of my aunts has a very good Russian friend who won’t be there when we will, but puts us in touch with one of her friends, Galia, a French teacher. Via whatsapp, we agree to meet and she kindly invites us to her dacha. She is worried about the border crossing, and gives us tips, and very precise information to get to her place. The dacha is situated at the end of a path bordered with trees, and she advises us to park elsewhere, along the Ladoga lake – the most extended of Europe, only a few kilometers away.

When we get there, the whole family welcomes us : their 2 teenagers, Sergei and Anastasia, her husband Andrei, Sherlock the dog and Matriochka the cat. The table is full of mouthwatering meals they have cooked especially for us : jugged pink trout (Andrei is still making it in the garden), borsch, russian salad, meat and cabbage pies … with local drinks like kvass (sweet malted drink), kompot (sea buckthorn lemonade) and tea served in a real old samovar. We brought French wine and cheese, but we realise we haven’t chosen their favourites !

We chat half in French, half in English, since Andrei and the kids speak better English. They are curious about our trip and we are about Russia. We realise Galia probably knows much more than us about French history and arts. The conversation is easy with Galia, Andrei and Nastya (Anastasia’s short name), Sergei is younger and more shy. We spend a very good evening talking about their trips to Europe (most cities are more accessible from St Petersburg than any other in Russia). They even drive every couple of weeks to Finland, only to get the dairy products that are forbidden to sell in Russian shops. We spend a very good evening with them, before going back to sleep in the van, as their dacha can not sleep many people.

On the next day, we meet them at breakfast (better said, we had breakfast at their place ! They cooked crepes and all). Galia then took us for a one-day all inclusive tour of St Petersburg ! We were happy to have a guide with so much knowledge, because it takes always time to read the guides, decide where to go, and get the information ourselves … We manage to treat her for the very nice restaurant she took us, serving many Russian specialties. She is very interested in our plans, worries about us, maybe even more than our parents, and gives us many ideas of the main places of interest in the area. She again invites us for a pelmeni dinner (ravioli and cream).

Before separating, she asks us to send news regularly, which we do. We are also happy to have news from them, photos of celebrations, and also Russian winter pictures !

Even after a few months in this country, we will always be surprised of the difference between a Russian person who doesn’t know you, and one that knows you in a way or another (from someone else, or because you speak French ..). In places like restaurants, shops … people can be very distant and even not nice, although whenever something links you to someone, they welcome you like you are family !

We can’t think of a better way for us to start our journey in Russia. We hope to see you people one day, in France or elsewhere, and treat you at least as well as you did ! Спасибо болшьое !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s